Saint Louis était très sale

Louis_ix_sacremini

Immixio manuum

Louis IX… Ce seul nom fait tourner les têtes des petits Français. Roi juste, aimant, seul monarque français canonisé, ne faisant la guerre que pour sauver la paix, ne faisant la paix que par haine de la guerre (et vice-versa). Que n’a-t-on raconté à son sujet : modèle pour les uns, véritable père pour les autres, il mérite tous les éloges. Mais on oublie souvent un détail qui me chagrine beaucoup, et ce détail concerne l’hygiène. Louis IX était sale. Mais alors vraiment dégueulasse.

Déjà, il ne portait jamais de sous-vêtements. Bon, rien d’accablant, cela arrive à tout le monde. Le réveil sonne, on est pressé pour aller bosser, et on oublie ce cache-misère de tissu.

Ensuite, il ne se brossait jamais les dents, et chose très énervante, il appuyait sur le bout du tube de dentifrice royal pour avoir la pâte. Et du coup toute la pâte restait au fond du tube royal, et ça c’est vraiment agaçant.

Continuons avec quelque chose d’encore plus étrange : Louis IX avait pour habitude d’accrocher avec une épingle royale des petits morceaux de jambon sur ses habits d’hermine. C’est certes très élégant, mais passés quelques jours, la viande se décomposait et une odeur très rance émanait du royal bonhomme.

J’ai une liste longue comme le bras des manquements les plus élémentaires à l’hygiène : utilisation de yaourts royaux comme crème anti-âge, consommation régulière de steaks hachés royaux marque repère, port d’un chapeau en purin séché royal… Quant à son sceptre de justice royal, désolé de le dire ainsi, mais il daubait, parce que monsieur n’a jamais voulu le laver.

Alors excusez mon ton canaille et l’utilisation d’expressions populaires que j’abhorre, mais roi ou pas roi ce type me dégoûte.

L’histoire crue, 28 août 2014