Le bac : objectif succès ! (ou pas)

thumb-328420_640Comme chaque année, les épreuves du baccalauréat se déroulent fin juillet. Il s’agit d’une source de stress pour la jeunesse de France qui n’a vraiment pas besoin de ça. C’est pourquoi nous avons décidé de donner les clefs d’une copie réussie.

En histoire :

  1. Privilégiez les dates impactantes. D’après plusieurs benchmarkings, le cerveau humain est davantage impacté par les dates faciles à retenir. A 1940, date franchement bizarre, préférez 1515, que tout le monde connaît.
  2. Évitez les faits clivant. Vous ne pouvez pas savoir ce que pense votre correcteur, soyez donc le plus neutre possible pour éviter de le contrarier. Par exemple, remplacez « de 1933 à 1945 l’Allemagne est dirigée par Hitler et son régime est national socialiste, dictature totalitaire  » par  » d’environ 1933 aux années 1940, l’Allemagne est dirigée par des gens qui mènent certaines réformes, alors que d’autres personnes proposaient autre chose « .
  3. Mettez-vous dans la tête du correcteur. La clef de la réussite est de se demander ce qui se cache derrière le sujet donné. Par exemple, une dissertation sur « la France de 1945 à nos jours » ne signifie pas qu’il faut écarter la seconde guerre mondiale, bien au contraire. Évoquez abondamment l’Allemagne et le continent asiatique, vous surprendrez agréablement le correcteur : rien n’est pire qu’une copie prévisible.

En géographie :

  1. Soignez la présentation : commencez par colorier en bleu la mer sur le fond de carte. Puis continuez avec les montagnes, cette fois-ci en marron. Les volcans encore en activité peuvent êtres coloriés en rouge. Terminez enfin par les forêts en vert.
  2. Soyez rigoureux et utilisez des termes géographiques : une ville ne se situe pas « à gauche » sur une carte, mais elle est « située du côté du cœur ». Elle ne se situe pas « en bas », mais « à faible hauteur ».
  3. Utilisez la problématique parfaite : au risque de me faire des ennemis chez mes collègues, j’ai décidé de partager ici un secret bien gardé. Il existe une problématique parfaite, qui fonctionne pour tous les sujets de géographie : « En quoi l’œil du géographe nous permet-il de répondre au sujet ? »

Bonne chance à tous ! N’oubliez pas que le bac est une porte d’entrée royale pour obtenir un CDI, le jeu en vaut donc la chandelle.

Publicités