Qui a vraiment marché sur la lune en premier ?

Neil Armstrong, un sacré mythomane

Neil Armstrong, un sacré mythomane

On vous explique dans les livres que Christophe Colomb a découvert l’Amérique, que Lance Armstrong fut le premier homme à marcher sur la lune, etc… Tout ceci n’est que mensonge, mystification et hâblerie. La CIA, le FBI, la NSA, le NRO et le ZGEG nous manipulent, afin de nous maintenir dans l’ignorance et dominer le monde (car il est très agréable de dominer le monde, croyez-moi). Mais ne vous en faites pas, je suis là pour mettre fin à cette odieuse manipulation.

En 1969 Lance Armstrong débarque à bord de sa petite navette spatiale, et pose un pied sur l’astre de la nuit, avant de prononcer ces mots restés célèbres :  » C’est un pas de géant pour l’espèce humaine, et une aubaine pour nous tous « . Au-delà de l’exploit technique, l’expédition spatiale américaine s’inscrit dans un contexte de guerre froide. L’enjeu est clair : faire triompher le monde de la liberté et de la restauration rapide contre le camp de l’égalité et du manque de viande. C’est pourquoi les médias ont mis en avant le succès américain, alors même que deux ans auparavant des spationautes togolais avaient déjà conquis la lune.

Le Togo est un petit pays globalement pauvre du fait de son manque de richesses, hormis quelques dirigeants qui parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à leur esprit d’initiative et leur mentalité d’entrepreneurs. En juin 1967, le gouvernement togolais décide de lancer un programme spatial, avec pour objectif d’atteindre la lune.

Le protocole très stricte explique en grande partie le succès de l'opération

Le protocole ISO très stricte explique en grande partie le succès de l’opération

Tous les éléments les plus brillants du pays sont mobilisés, et dès juillet 1967, l’objectif est atteint par les trois Togolais chargés du programme. Écoutons le responsable scientifique qui mena a bien cette mission spatiale :

En gros le principe était simple : propulser ce que nous les scientifiques appelons une bouboule en plastique avec des explosifs assez puissants pour la faire quitter le sol. On a rassemblé des pétards tigres, on s’est mis bien en face de la lune, on a allumé les mèches, et c’était bon. On a attendu la pleine lune comme ça elle était plus grosse et donc plus facile à atteindre. Franchement on n’y croyait pas beaucoup, mais ça s’est vachement bien goupillé.

Base de lancement spatial de Dapaong

Base de lancement spatial de Dapaong

Seul point noir à ce succès total : aucun dispositif n’était prévu pour ramener le togonaute sur terre. Ce dernier est donc probablement décédé, mais des rêves plein les yeux et c’est bien ça le plus important !

Publicités