Le classement des personnages historiques préférés des Français

Relatives_GNP_PPP_European_countries_vs._USA_1990-2006J’ai récemment lu un article étonnant sur le site Topito, la vie du côté top, sur les dix personnages historiques français préférés des Français. Autant ce site est généralement sérieux et constitue l’une de mes lectures préférées pour nourrir ma réflexion, autant le classement proposé me paraît étonnant, voire hautement suspect. En numéro un l’on retrouve Napoléon dont j’ai déjà abordé certains aspects essentiels de sa vie, ce qui explique probablement sa popularité. Jusque là donc, rien de bien ébouriffant. Mais la suite du classement m’interpelle : Charles de Gaulle, Louis XIV, Henri IV, Louis Pasteur, Victor Hugo, François Ier, Saint-Louis, Jean Jaurès et François Mitterrand. Pourtant historien, je n’en connais même pas la moitié.

J’ai donc réalisé dans mon entourage proche un sondage sur le même thème, afin de prouver que le classement de Topito fait preuve d’un manque de rigueur statistique qui frôle l’escroquerie (seulement 1000 votants pour un pays qui compte environ 65 millions d’habitants ; admettons 30 millions en enlevant les étrangers et les femmes du panel). Voici les résultats :

  1. Napoléon : sans surprise, cela concorde avec les autres études. Populaire car alors que la guerre provoque 3 millions de morts en Europe, il parvient à limiter le tribut français à un million. Il se démarque donc des abominables bourreaux de notre histoire comme Robespierre.
  2. Charles de Gaulle : sous-secrétaire d’État à la Guerre et à la Défense nationale du 6 juin 1940 au 16 juin 1940, c’est-à-dire précisément au moment où l’armée française est vaincue. Malgré cela, mon entourage a semble-t-il « passé l’éponge », comme on dit trivialement. Surtout connu pour le passage au nouveau franc.
  3. Pétain : malgré ses défauts, le vainqueur de Verdun est un choix consensuel, et le maréchal semble particulièrement apprécié dans mon entourage, en particulier chez les plus jeunes.
  4. Spiderman : choix plus surprenant, même si les super-pouvoirs dont il dispose expliquent certainement sa présence aussi haut dans le classement.
  5. Edith Cresson : mais oui ! Même si cela va faire grincer des dents dans certains milieux, honneur au sexe faible grâce à l’ancienne Premier ministre, qui prouve que les femmes ont joué dans l’histoire un rôle comparable aux hommes, malgré leurs incommodantes époques.
  6. Jean Martinier : apiculteur du Lot admis à l’ordre du mérite agricole, membre durant dix ans du Conseil économique et social, il est surtout connu pour avoir introduit l’assolement triennal dans les pays de Gourdon et de Bouriane. Un choix courageux qui récompense un amoureux de la terre, malgré son implication dans le génocide rwandais.
  7. La Tour Eiffel : symbole de la France à l’étranger, celle qu’on appelle « la grande dame de fer d’Eiffel » ou encore « la Tour au long cou » arrive bonne septième.
  8. Tintin : ce septième choix me pose problème, et soulève la question du niveau d’instruction de mon entourage. J’avais conscience depuis longtemps de côtoyer des dadais bien godiches comme on n’en fait plus, j’en ai ici la confirmation. Tintin est bien entendu de nationalité belge, il ne devrait donc pas figurer dans ce classement.

Je préfère m’arrêter là, car la fin de la liste comprend fâcheusement Milou et Rastapopoulos, ce qui est tout bonnement incompréhensible compte tenu de mes remarques précédentes sur Tintin.

Publicités