L’oral du bac, une rédemption pour nos têtes blondes

Vous n’avez pas suivi 9687711282_8d2949218anos conseils pour l’écrit et vous voila comme une tourte à l’oral du bac. Sur les réseaux sociaux (comme par exemple l’Internet ou autre) vos amis disent que vous êtes un  » Bolos « , et ils ont sans doute raison. Heureusement, vous pouvez encore faire amende honorable et revenir dans le droit chemin grâce à nos conseils pour les oraux d’histoire et de géographie qui ont lieu comme chaque année le premier jour de pleine lune de septembre.

Le commentaire de document historique :

  • Posez-vous une série de questions simples qui vous permettront de traiter le texte de façon exhaustive. Qui, quoi, où, pourquoi, quand, dans quelle mesure, dans quel sens, pour qui, en quoi, dans quel but, dans quel sens, sur quelle, dans laquelle, comment et enfin combien. Ceux qui, comme moi, ont une mémoire capricieuse, peuvent utiliser le moyen mnémotechnique suivant : QQOPQDDPEDDSDCC, qui reprend la première lettre de chaque question à vous poser.
  • Si, comme moi, le moyen mnémotechnique QQOPQDDPEDDSDCC reste difficile à retenir, utilisez l’astuce suivante : remplacez chaque lettre par son équivalent numérique dans l’alphabet (A = 1, B = 2, etc…). Cela vous donne 17 17 15 16 17 4 4 16 5 4 4 19 4 3 3. Additionnez ensuite ces nombres, vous obtenez alors 148. 1+4+8 valant 13, et 1+ 3 = 4. Il vous suffit désormais de retenir le nombre 4.
  • Si comme moi, retenir le nombre 4 est difficile, utilisez le moyen mnémotechnique suivant : combien d’années dura la première guerre mondiale ? Hé bien un peu plus que 4 ans (1918-1914 = 4). A partir de 4 (que nous nommerons  » le nombre parfait « ), vous pouvez retrouver l’ensemble des questions à vous poser à l’oral.

L’attitude et l’apparence : l’examinateur vous jugera sur votre apparence, et la première impression joue pour beaucoup dans la note finale. Voici nos conseils.

  • Mettez en avant un signe religieux ostentatoire afin de jouer sur les affinités identitaires avec l’examinateur. S’il s’appelle Lévy, mettez une kippa et exhibez une étoile de David. S’il a un nom normal (Dupond ou Martin), jouez sur la christianophobie ambiante en arborant une croix à l’envers, vous ferez mouche à coup sûr. Enfin, si votre examinateur est d’obédience mahométane, commencez par affirmer que selon vous aucune séparation entre le politique et le religieux n’est possible, et que vous souhaitez des horaires de piscine séparés pour vos cinq épouses.
  • Soignez votre apparence. Vous souffrez probablement, comme la plupart des adolescents, du syndrome du visage horrible : acné, tatouages tribaux, piercings multiples et bijoux fantaisies achetés chez Tiffany… Pour seulement une heure, camouflez votre laideur à l’aide d’un masque, de préférence à l’effigie d’un personnage historique faisant consensus comme Thatcher (pour les filles) ou Reagan (pour les garçons).

Pour finir, ayez confiance en vous ! Notre pays dispose d’un système éducatif performant, et selon moi nous connaissons un apogée intellectuel inédit. Vous en êtes le produit, alors levez la tête et soyez un digne représentant de la France de demain ! Aidez-nous à faire péter les indicateurs de Lisbonne !

L’histoire crue, le 31 juillet 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s